Potager

Quels sont les légumes à ne pas planter ensemble ?

La culture d’un potager revêt certains ajustements réguliers ainsi que des règles à respecter pour une bonne productivité. Cela s’avère très important surtout en ce qui concerne les légumes. À ce titre, quels sont les légumes qui ne se plantent pas ensemble dans un potager ? Éléments de réponse.

Légumes à ne pas associer dans un potager : quels sont-ils ?

Comme légumes à ne pas planter ensemble, vous avez les pommes de terre qui doivent rester loin des aubergines, betteraves, carottes et céleris. À cela s’ajoutent la tomate, le radis, l’oignon, le poivron, les courgettes, les fèves et les melons qui doivent aussi s’éloigner de la pomme. La laitue doit rester loin du céleri, du persil, et de l’épinard.

A lire également : Les astuces incontournables pour préserver vos légumes du potager toute l'année

De même, les courgettes et les tomates ne doivent pas être associées. Aussi, les légumineuses (fèves, haricots, pois, etc.) ne peuvent rester ensemble avec l’ail, l’oignon et les poireaux. Les betteraves ne doivent pas être plantées à proximité des épinards ou des carottes.

Quant aux céleris, il faut les éloigner de la carotte et du persil. Mieux, vous devez éloigner la coriandre des fenouils et des sauges. Notez aussi que les carottes sont à éloigner de la fraise et de la menthe dans un potager.

A voir aussi : Découvrez les diverses approches pour un compostage réussi

Quelles sont les raisons de cette dissociation ?

En tant que jardinier, l’idéal est de connaître les associations positives et négatives en termes de mise en terre de légumes. Pour ce qui est des associations négatives de légumes, sachez d’abord que certaines plantes ne sont pas faites pour rester ensemble. Les unes risquent de freiner la croissance des autres.

Aussi, il arrive que certains légumes attirent des insectes néfastes pour d’autres. Par ailleurs, des substances peuvent émaner des unes et se présenter nocives pour d’autres. De ce fait, une bonne association de légumes lutte contre ces différents problèmes et permet d’avoir une riche et saine production.

Sachez qu’il est recommandé de maintenir une distance de 1,50 m entre ces légumes incompatibles pour faciliter leur croissance.

Que savoir sur les facteurs de culture de légumes ?

Réussir une association ou non des légumes dépend de votre maîtrise du registre de culture des légumes. En effet, certains principes de base sont à prendre en compte pour vous en sortir.

Ainsi, le premier facteur essentiel est la connaissance des familles de légumes. Sachez qu’il en existe plusieurs. On cite entre autres les légumes racines, les légumes-feuilles, les légumes-fruits, les légumes bulbes, les légumes tubercules et les légumineuses.

Deux autres facteurs essentiels sont l’étagement foliaire et l’étagement racinaire. À cela s’ajoutent les cycles de croissance. Ces principes favorisent l’approche de la culture des légumes dans un potager.