Aménagement

Comment tuteurer les plants de tomates ?

Les plants de tomates sont des potagers à port indéterminé. Autrement dit, ils ne s’arrêtent jamais de pousser. Ainsi, il faut les tuteurer afin de les accompagner dans leur croissance. Cela consiste en effet à leur fournir un support bien adapté. Il est alors nécessaire de bien maîtriser l’utilisation du tuteur. Découvrez dans la suite de votre lecture quelques idées pour tuteurer les plants de tomates.

Bien choisir le tuteur

Pour tuteurer les tomates, il est important de bien choisir en amont son tuteur. Dans ce choix, le matériau a peu d’importance. Il peut s’agir du bois, du métal ou du plastique. Les critères à considérer dans le choix de votre tuteur doivent surtout être  d’ordre pratique et esthétique. Il s’agit notamment du prix, de la solidité, de la durée de vie. En ce qui concerne l’attache, vous disposez de plusieurs options.

Lire également : Conifère : entretien et taillage des conifères

Vous pouvez opter pour le fil de fer plastifié, les fibres de coco, le raphia ou même les attaches en plastique. Toutefois, il est conseillé de miser plus sur les matériaux naturels qui sont plus souples et abîment moins les tiges en cas de vent. Vous devez installer les tuteurs dès la plantation de vos pieds de tomates. Cela permet de ne pas endommager les racines.

Tuteurer les tomates, tuteur simple

Le tuteur simple ou en spirale est l’outil classique qui vous permet de tuteurer vos tomates. Vous pouvez le trouver un peu partout sur le marché à des prix très abordables. Vous n’avez pas forcément besoin de bricolage. Il est disponible en métal, en plastique ou en bambou. C’est un tuteur bien solide dotée d’une longue durée de vie. Cependant, les hauteurs disponibles sont limitées. Il est alors important de vérifier la taille de votre pied de tomate avant d’acheter le tuteur.

A lire également : Quelle épaisseur pour abri de jardin choisir ?

C’est l’idéal pour ne pas engendrer une perte de rendement.

Tuteurer les tomates, tuteur en V

Le tuteur en V est conçu en bois en forme de V inversé comme l’indique son nom. Pour l’obtenir, il vous faut juste lier deux bâtons à leur sommet. Répétez cette opération autant de fois qu’il est nécessaire pour couvrir la surface de culture. Après cela, il faut aligner les portiques tout en respectant un espace considérable en chacun d’eux, afin de permettre la circulation de l’air. Ce qui permet de limiter l’apparition ou la transmission de maladies.

Reliez enfin les portiques avec une longue tige. Avec ce tuteur, il n’y pas de limites de tailles imposées. Il vous permet d’avoir des rendements plus importants par plants de tomate.