Potager

Semer des fèves: les conseils d’experts pour réussir votre plantation!

La fève est une plante historique qui entre peu à peu dans l’oubli. Néanmoins, certains lui accordent toute sa valeur en la cultivant dans leurs potagers ou jardins. Si vous souhaitez cultiver de la fève, voici quelques conseils d’experts pour mieux réussir sa plantation.

Bien choisir le temps de la semence dans un milieu adapté

Pour bien réussir la culture de la fève, il est important de bien choisir le temps de la semence et d’analyser le milieu dans lequel vous voulez la cultiver. La fève est une plante qui se sent à l’aise dans les milieux tempérés. Néanmoins, cela ne veut pas dire qu’il est impossible de cultiver la fève hors de ce type de milieu. La chose à faire est de bien choisir la période de la semence en fonction de votre région.

A découvrir également : Prévention des maladies et ravageurs au potager : astuces essentielles à maîtriser

La fève se sème entre février et avril pour un semis printemps dans les régions avec un climat frais. Dans les régions à hivers doux, la fève se sème à partir du mois d’octobre en décembre pour le semis d’automne. Par ailleurs, les fèves ne sont pas cultivées sous l’abri. Elles préfèrent être exposées à une température modérée.

Bien respecter les étapes de la semence

Travaillez le sol jusqu’à 20 cm de profondeur et retirez les racines d’herbe cachée là-dessous. Cette étape est cruciale selon les conseils des experts. Si vous avez l’habitude de semer d’autres plantes dans votre jardin ou potager, il est nécessaire de nettoyer le sol afin d’enlever les restes des plantes cultivées précédemment. Ensuite, tracez des sillons en respectant une distance de 40 à 50 cm et une profondeur de 3 centimètres.

Lire également : Optimisez votre potager avec la permaculture, une approche écologique et durable

Avant la mise en terre, les experts conseils de procéder au trempage des graines pendant 24h dans un récipient rempli d’eau. Cela va permettre aux graines de vite germer après la semence. Elle consiste à placer les graines de fève de façon plate une à une au fond des sillons sur une distance de 15 à 20 cm. Ensuite, couvrez les graines avec une couche fine de sable et tassez légèrement avec le dos du râteau puis arrosez.

La pousse normale varie entre 10 et 12 jours. Cependant, cela peut durer jusqu’à 1 mois si la terre est trop froide et ralentit la germination. Pour cela, recouvrez le potager avec un voile d’hiver afin de gagner quelques degrés. Les fèves n’ont pas besoin d’engrais, ni de compost pour se développer. Elles représentent elles-mêmes des engrais naturels.

Les conseils d’entretien des fèves

L’entretien des fèves est composé de plusieurs étapes.

L’arrosage

Les fèves nécessitent un arrosage régulier surtout au début de la semence. Pour un arrosage réussi, passez au milieu des lignes pour casser la croûte de terre et profitez pour enlever les herbes indésirables. Cela permettra à chaque plante de fève de recevoir la quantité d’eau nécessaire pour son évolution.

L’entretien des pieds et des tiges de la fève

Lorsque la fève atteint 20 cm de haut, il est indispensable de buter les pieds afin de protéger la plante. Cela permet à la fève de s’enraciner davantage et de résister au vent. Lorsqu’elle est cultivée dans un jardin ou potager, les plantes sont à l’abri du vent qui enlève souvent le sable au pied des fèves. Pour maintenir les tiges debout et équilibrées, tirez avec des ficelles légères que vous allez attacher sur des bambous plantés aux extrémités des rangs. Cela va empêcher les tiges enserrées de se coucher.

Prévenir et soigner les maladies et les envahisseurs de la fève

Le mildiou est une maladie qui peut causer des dégâts énormes sur les feuilles de la fève. Il recouvre les feuilles avec une moisissure grise et provoque un dépérissement de celles-ci. Lorsque vous remarquez l’apparition des premiers signes, il est conseillé de pulvériser les feuilles avec de la bouillie bordelaise.

En dehors de cette maladie, les pucerons représentent les bêtes noires les plus connues des fèves. En effet, des colonies de pucerons s’attaquent fréquemment aux fèves.  Ils se rassemblent sur les jeunes pousses riches en sève et les gousses formées. Pour régler ce problème, l’un des conseils les plus indispensables est de stopper la pousse de la plante en pinçant au-dessus de la sixième grappe de fleurs. En conséquence, les nouvelles gousses du bas se développeront mieux. Enfin, n’oubliez pas de pulvériser les plantes avec du savon noir pour éliminer les pucerons.