Actu

Comment entretenir un bégonia ?

entretenir un bégonia

Le bégonia est une plante fleurie qui s’utilise à diverses fins. Que ce soit dans un jardin ou pour la décoration d’intérieur, il tient toutes les promesses. Pour sa culture, vous pouvez opter pour la culture en pot ou pour celle en pleine terre. Toutefois, il faudra aussi l’entretenir suivant une certaine périodicité pour profiter pleinement des avantages du bégonia. Découvrez des astuces ici pour faire cet entretien !

Planter du bégonia : comment s’y prendre ?

Pour planter du bégonia, commencez par choisir le type de cette plante fleurie que vous voulez mettre en terre. Pour le bégonia d’intérieur, l’astuce est de le planter dans un terreau riche en tourbe ou un terreau de feuilles. À défaut, un terreau pour plantes fleuries peut aussi permettre de faire cette plantation.

A voir aussi : Pourquoi les taupes font-elles des tas de terre ?

La bonne période pour planter du bégonia d’intérieur est le début du printemps. C’est la bonne saison pour faire pré-germer le tubercule. Utilisez pour cela, un pot ou une terrine. Posez le plant sur le substrat sans l’enterrer. Ensuite, plantez le bégonia côté creux vers le haut à 4 cm de profondeur dès que vous remarquez les pousses.

Pour le bégonia d’extérieur, faites des semis en terrine en priorisant la période allant de janvier à mars. Ensuite, il faudra faire un repiquage en avril et une mise en place en mai. Cette règle s’applique particulièrement au bégonia annuel.

A lire en complément : Comment blanchir le salon de jardin ?

Si vous préférez le bégonia vivace, faites la plantation en pleine terre dans un espace ombragé. Faites cette plantation en avril idéalement. Pour information, vous avez aussi la possibilité de multiplier les plants de bégonias. Il vous suffit de diviser le tubercule en prenant le soin de conserver un bourgeon par morceau au moins.

Faites cette opération dès le début du printemps pour avoir un résultat optimal. Vous pouvez également choisir de bouturer les tiges pour multiplier les plants. Pour cette dernière option, la période idéale est le début de l’été.

Les astuces pour bien entretenir le bégonia

Pour l’entretien du bégonia, vous n’aurez pas trop de travail dès que les fleurs arrivent à éclosion. Faites simplement un arrosage bihebdomadaire. Ensuite, il faudra apporter de l’engrais à la plante, et ce, deux fois par mois. Bien entendu, c’est l’engrais pour plantes fleuries qu’il faudra prioriser.

Pour l’entretien du bégonia, ne vaporisez surtout pas la plante avec de l’eau. En effet, l’humidité risque de favoriser l’apparition d’une maladie des plantes, en l’occurrence, l’oïdium. De même, lorsque la plante commence à fleurir, il faudra diminuer les arrosages. Toutefois, vous devez vous assurer que le substrat reste humide. L’entretien du bégonia passe également par l’enlèvement des fleurs fanées au fur et à mesure.

Cas particulier de l’hiver

En hiver, il faudra soumettre le bégonia à un mode d’entretien spécifique. C’est ce qui garantira la bonne santé des plantes sur la durée. Cela dit, recouvrez les bégonias vivaces avec des feuilles séchées. À défaut, vous pouvez aussi utiliser du paillis végétal pour l’opération.

Ensuite, choisissez un espace frais et aéré à l’image d’un garage pour rentrer les tubercules des bégonias annuels. Placez le tubercule dans le sable lorsque celui-ci est bien sec. Laissez-le ensuite dans le sable pendant tout l’hiver. Pour un port compact, pincez les jeunes plants.

Entretien du bégonia d’intérieur

L’entretien d’un bégonia d’intérieur passe par l’apport de lumière naturelle. En effet, c’est ce qu’il faut pour que la plante se développe correctement. Faites toutefois attention à ne pas exposer directement la plante aux rayons du soleil. L’astuce pour réussir à lui faire profiter de la lumière naturelle sans l’exposition au soleil est de l’installer sur le rebord d’une fenêtre. Idéalement, la fenêtre doit être exposée à l’Est ou à l’Ouest.

Pourquoi entretenir le bégonia ?

entretenir un bégonia

Plusieurs maladies et parasites peuvent facilement attaquer le bégonia. C’est d’ailleurs la raison pour laquelle il est recommandé de l’entretenir convenablement. De façon concrète, les limaces, l’oïdium et le botrytis sont les ennemis les plus connus du bégonia.

Les limaces attaquent spécifiquement les bégonias rhizomateux. Pour empêcher leur attaque, choisissez convenablement l’emplacement de vos plants de bégonias. Priorisez les pièges à bière, les barrières de cendre et de coquilles d’œufs que vous installerez près de votre bégonia. Cette astuce viendra s’ajouter à l’entretien de la plante pour la protéger.

Pour empêcher l’oïdium et le botrytis d’attaquer le bégonia, utilisez un fongicide spécial en jardinerie. En effet, ces maladies des plantes sont généralement provoquées par un excès d’humidité. Toujours pour empêcher leur prolifération, coupez et brûlez simplement les parties des plantes qui sont atteintes par l’une ou l’autre de ces maladies.