Fleurs

Quel terreau pour une orchidée papillon?

L’orchidée papillon est une plante exotique d’intérieur assez convoitée pour ses magnifiques fleurs de couleurs vives. Pour sa bonne croissance, il convient de porter une attention précise sur le terreau de culture. L’orchidée papillon doit en effet, être mise en culture avec un terreau qui lui est adapté. Voici lequel choisir.

Orchidée papillon : petit rappel

L’orchidée papillon est une plante épiphyte provenant des forêts tropicales. Encore appelé « Phalaenopsis », il s’agit de l’une des variétés d’orchidées ayant des fleurs semblables à de magnifiques papillons.

Lire également : Comment arroser une orchidée bleue?

Les orchidées papillon possèdent une senteur particulièrement bonne et prennent bien plus de temps à faner. Il est aisément possible de s’en acquérir dans les grandes surfaces, les magasins dédiés et auprès des horticulteurs. Ses fleurs sont souvent de couleurs blanches, jaunes, roses ou encore orangées.

Par ailleurs, en absence de jardin, ce type d’orchidée peut facilement se cultiver en intérieur. Il se développe convenablement à température avoisinant 20 °C et s’adapte aussi bien aux chaleurs d’été. L’entretien de l’orchidée papillon nécessite une attention assez différente des autres plantes.

A voir aussi : Que mettre au pied des hortensias : quelle plante mettre au pied des hortensias ?

Le terreau idéal pour ce type d’orchidée

Le terreau est un élément incontournable qui contribue à la bonne croissance de l’orchidée. C’est un substrat de culture constitué d’un mélange de différentes matières. Il a pour rôle de substituer la terre d’origine de la plante et d’aider au bon ancrage du système racinaire.

Le terreau idéal pour une orchidée papillon doit être composé de fibre de coco, de billes d’argile, de la sphaigne, de la perlite et d’écorce de pin. L’écorce de pin broyé est une matière qui procure au terreau la capacité d’absorption d’eau. Il permet également de l’aérer, de l’enrichir et de l’acidifier légèrement.

Les billes d’argile quant à elles, aident aussi à retenir l’eau et à fournir certains éléments nutritifs. La sphaigne est une mousse végétale qui contribue à l’esthétique ainsi qu’à la rétention d’eau. Pour sa part, la fibre de coco favorise une bonne aération et permet également de retenir l’eau.

Faire soi-même du terreau pour une orchidée papillon

Généralement, on retrouve dans les magasins d’équipements de jardinage, des terreaux pour orchidées papillon prêts à l’utilisation. Ils sont souvent constitués de laine de roche, de fibre de coco, d’écorce de pin et de la mousse végétale (qui diffère selon la marque). Il est parfois possible d’y retrouver de la tourbe, mais en petite quantité.

Pour les amoureux du DIY, le terreau pour les Phalaenopsis peut également se faire chez soi, par ses propres soins. Pour cela, vous aurez besoin d’écorces de pin comme base, de la fibre de coco, des billes d’argile, de la perlite et de la sphaigne pour la mousse végétale.

L’écorce de pin doit être de calibre moyen pour les orchidées papillon déjà assez développées et de petit calibre pour les jeunes plantes. Les copeaux de bois peuvent aussi être utilisés en addition ou comme alternative aux écorces.

Il est également possible d’y ajouter une petite quantité de charbon et quelques feuilles mortes.